mercredi 5 mars 2014

Bouc émissaire


Le bouc émissaire (et non le book émissaire, comme je l'ai déjà vu écrit !) est une expression qui est apparue dans la langue française aux environs du XVIIe siècle.
D'où nous vient-elle ?
Il faut sortir l'Ancien Testament (Lévitique, 16, 21-22) pour retrouver l'origine du bouc émissaire.
À la fête de l'expiation, on amenait deux boucs au grand prêtre qui, après tirage au sort entre les deux ovidés, en sacrifiait un à Yahvé et posait ses deux mains sur la tête de l'autre. Tous les pêchés commis étaient ainsi transmis à l’animal, qui était ensuite chassé dans le désert pour servir d’émissaire et y perdre tous ces péchés.
On comprend alors mieux le sens de l'expression, qui désigne un innocent sur qui retombent toutes les fautes des autres, ce qui permet à ces derniers de s'exempter desdites fautes...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire