dimanche 13 avril 2014

Discipline scolaire

Voici, histoire de vous détendre un peu en ce beau dimanche d'avril, une petite compilation de motifs disciplinaires. Comme quoi, le petit monde de l'Éducation nationale sait aussi faire de l'humour, plus ou moins involontairement...



Il s'était procuré les énoncés du bac blanc qu'il revendait au marché noir. (un proviseur)

Il a frappé si violemment son camarade à terre que celui-ci a repris connaissance.

Il s'est introduit chez l'intendante après l'avoir escaladée.

Non content de taguer les murs, il tague ses camarades.

Ayant grimpé dans un arbre, il a finalement été cueilli par les surveillants.

Il a traité le conseiller de "tête de mort" sans que celui-ci puisse le démentir.

Alors que le professeur ramassait les copies, il lui a donné, au lieu de sa feuille, une pièce de monnaie.

Il a écrit plusieurs mots d'excuse de la main de ses parents.

En cours d'EPS, il a shooté dans un ballon qui s'est avéré être la tête d'un camarade.

Elle a tenté de dérober un ballon, mais sa grossesse éclair a alerté le professeur d'EPS.


Ces perles sont tirées du livre Le sottisier du bac, de Philippe Mignaval (2007).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire