samedi 12 avril 2014

Le parapluie

En avril, ne te découvre pas d'un fil... Et n'oublie pas ton parapluie. Et puis, un parapluie, ça peut être très poétique. La preuve :

Le parapluie 
Un parapluie
Prit le train pour Paris
En compagnie d'une mamanrapluie 
Il pleuvait beaucoup ce soir-là
Mais dans le train
Il n'y avait personne 
Elle pleura un peu
Puis ils se plurent beaucoup 
Au retour tout le ciel était bleu. 
Paul VINCENSINI

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire