mardi 15 avril 2014

Ne pas confondre : fard, far et phare

Aujourd'hui, on va faire far fort : trois mots se prononçant de la même manière, mais qui diffèrent par leur orthographe et sont donc de vrais pièges à c...orrecteurs orthographiques intégrés : fardfar et phare.
Allons-y (à l'essentiel pour les définitions ci-dessous).
Fard : c'est le maquillage, le produit cosmétique.
Far : c'est la fameuse pâtisserie bretonne.
Phare : c'est un projecteur de lumière équipant les véhicules. C'est aussi la tour équipée d'un puissant projecteur et servant à guider les navires.

Je n'ai pas de truc mnémotechnique à vous proposer pour vous aider à retrouver la bonne orthographe. Ceci dit, avec un poil de bon sens, on doit y arriver.

Prenons le cas de l'expression "piquer un fard", qui veut dire, pour faire simple, rougir :
- Si vous écrivez piquer un phare, bon courage s'il s'agit de celui de Chassiron. Ce sera peut-être plus facile avec celui d'une voiture. Mais, surtout, vous donnerez à l'expression un sens très "imagé" que vous aurez un peu de mal à expliquer.
- Si vous écrivez que votre tante bretonne a piqué un far dans la boulangerie de son village armoricain, il faudra vous attendre à donner quelques explications à vos lecteurs (et à votre tante) sur le sens réel de votre phrase...
Dans les deux cas, vous risquez fort de piquer un fard, pour de bon !

Car, et je vous le redis, n'attendez pas de votre correcteur intégré qu'il vous signale quoi que ce soit...


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire