samedi 24 mai 2014

La fourmi

Cette semaine, je vous propose ce tout petit poème adorable de Robert DESNOS (1900-1945), que vos chères têtes blondes vous ont probablement déjà récité... Et que vous-mêmes avez certainement appris.


La fourmi

Une fourmi de dix-huit mètres
Avec un chapeau sur la tête,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.

Une fourmi traînant un char
Plein de pingouins et de canards,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.

Une fourmi parlant français,
Parlant latin et javanais,
Ça n'existe pas, ça n'existe pas.
Eh ! Pourquoi pas ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire