mardi 17 juin 2014

Ne pas confondre : censé et sensé

Censé ou sensé ?
Ces deux-là, on n'a pas fini de les confondre ! Et si vous êtes fâchés avec leur orthographe, lisez ce qui suit, j'ai peut-être le remède qu'il vous faut...

Revenons d'abord aux définitions.
Censé : verbe passif, utilisé avec l'auxiliaire être. Nous vient du vieux verbe français censer, qui signifiait aviser. Être censé faire quelque chose, c'est être supposé le faire. Nul n'est censé ignorer la loi : nul n'est supposé ignorer la loi.

Sensé : adjectif qui signifie réfléchi, qui a du bon sens. Des paroles sensées : des paroles réfléchies, de bon sens.

Et maintenant, voici quelques trucs mnémotechniques pour vous y retrouver. Vous utiliserez celui qui vous convient le mieux.
- Si on peut remplacer censé par supposé, alors c'est bien un c.
- Si on peut remplacer sensé par de bon sens, alors c'est bien un s. Comme le mot sens.
Et le meilleur pour la fin, car de mon cru :
Quand c'est sensé, ce n'est pas c** (mot trivial dont un synonyme pourrait être idiot), donc pas de c mais bien un s !

Voilà, toutes ces belles paroles a priori sensées sont censées vous aider à faire définitivement la différence entre ces deux mots. Même si la plupart d'entre vous trouvent insensé d'en arriver là.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire