dimanche 23 juin 2013

E comme ...

Choix subjectif et très personnel de mots commençant par la lettre E...

  • e-book
Livre électronique en "vieux" français. J'ai réellement commencé à en lire avec une tablette (goût pomme). Je suis passé depuis quelques mois à la liseuse, plus légère, moins fatigante pour la vue et moins gourmande en énergie. Je ne délaisse pas pour autant les livres classiques. Je commence simplement à manquer de place pour les ranger...

  • École
Un mot qui n'évoque que de bons souvenirs. Je crois avoir oublié tous les mauvais ! Des souvenirs liés à des lieux variés : Sainte-Famille à Toul, André Daste et Marcelin Berthelot à Toulouse, Pierre Loti et Merleau-Ponthy à Rocheforrt-sur-Mer, Collège militaire à Saint-Cyr-l'École, École spéciale militaire de Saint-Cyr à Coëtquidan... Toutes ces écoles, ces instits, ces profs et ces copains qui ont contribué, avec mes parents, à faire de moi ce que je suis aujourd'hui.
C'est aussi l'école de la vie, si belle, si rude. On dit que ce qui ne tue pas rend plus fort. Peut-être. Mais les cicatrices ne s'effacent pas, elles. Ce qui ne tue pas vous cabosse un peu, beaucoup, toujours...

  • Écouter
C'est un très beau mot. Plus facile à énoncer qu'à mettre en pratique.
Acte essentiel pour un écrivain public.

  • Écran
Celui de mon ordinateur, que je regarde plus souvent que celui de mon téléviseur. À chacun ses "vices"...

  • Écrire
Mot magique.

  • Écrivain
Personnellement et pour des raisons professionnelles, j'y ajoute l'adjectif "public", ce qui lui donne un sens un peu différent. J'envisage, un de ces jours, de supprimer cet adjectif.

  • Effort
On n'a rien sans rien. Phrase éculée, mais qui n'a pas perdu de sa force et de son actualité. À répéter inlassablement aux plus jeunes, qui ont tendance à l'oublier...

  • Encrier
Ce mot évoque en moi le souvenir du remplissage des encriers de la classe, parce que j'étais l'élève de semaine, en CE 2. C'était une encre qui tirait sur le violet. On écrivait encore avec des porte-plume à cette époque qui ne me semble pas si lointaine que ça. Le stylo-plume a ensuite remplacé le porte-plume. Le stylo-bille, ce fut pour plus tard, beaucoup plus tard. C'est aussi à cette époque de ma scolarité que j'ai acquis les bases d'une belle écriture. On n'apprend pas à bien écrire avec un stylo-bille.

  • Escadrille
Mot appartenant à une vie professionnelle antérieure. Escadrille d'hélicoptères, bien sûr. J'en ai commandé une à Phalsbourg, de 1994 à 1996.

  • Éthique
Ce mot a toujours fait partie de mon vocabulaire : en tant qu'officier de l'armée française d'abord, en tant qu'écrivain public ensuite.

  • Étudiant
Les étudiants constituent une clientèle à part, avec laquelle j'adore travailler. C'est en outre une source d'enrichissement intellectuel inépuisable. Pour ce qui est de l'enrichissement dans son sens matérialiste, c'est une autre histoire, moins passionnante...

  • Extrémisme
Une plaie pour l'humanité. Un cancer de l'intelligence.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire