samedi 1 mai 2021

Le muguet de Maurice Carême

Le muguet

Cloches naïves du muguet,
Carillonnez ! Car voici Mai !

Sous une averse de lumière,
Les arbres chantent au verger,
Et les graines du potager
Sortent en rint de la terre.

Carillonnez ! Car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Les yeux brillants, l’âme légère,
Les fillettes s’en vont au bois
Rejoindre les fées qui, déjà,
Dansent en rond sur la bruyère.

Carillonnez ! Car voici Mai !
Cloches naïves du muguet !

Maurice Carême

mardi 16 février 2021

Citation de Guy de MAUPASSANT

 

Guy de Maupassant
Car c'est par l'écriture toujours qu'on pénètre le mieux les gens. La parole éblouit et trompe, parce qu'elle est mimée par le visage, parce qu'on la voit sortir des lèvres, et que les lèvres plaisent et que les yeux séduisent. Mais les mots noirs sur le papier blanc, c'est l'âme toute nue.

 

Guy de MAUPASSANT 
Notre cœur


vendredi 1 janvier 2021

Bonne année 2021

 

À vous tous qui me faites l'honneur et le plaisir de lire ces billets consacrés à la langue française, mais aussi à tous ceux qui vous sont chers, j'adresse mes vœux les plus sincères à l'aube de cette nouvelle année.

Si, depuis quelques années déjà, je mets en ligne peu de nouveaux articles sur ce blog, je n'en garde pas moins l'envie d'en ajouter, de temps en temps...

Et, promis, il y en aura en 2021 !

jeudi 11 juin 2020

Abyme ou abîme ?

Alors, abyme ou abîme ?
Bien entendu (sinon ce ne serait pas drôle), ces deux homophones existent dans la langue française. Et, bien entendu (sinon ce ne serait pas...), ils n'ont pas vraiment le même sens.
Donc, histoire de ne pas trop abîmer notre belle langue au moment d'utiliser ces mots, nous allons nous pencher sur leur définition, tirée comme souvent ici du Larousse en ligne :

Abîme : gouffre naturel, cavité, précipice d'une profondeur insondable, ou lieu, espace qui n'a pas de limites assignables.
Division, désaccord profond entre des personnes, différence importante, distance considérable entre des choses.

Abyme : "En abyme", se dit d'une œuvre citée et emboîtée à l'intérieur d'une autre de même nature (récit à l'intérieur d'un récit, tableau à l'intérieur d'un tableau, etc.).

Vous noterez, en outre, qu'abyme est aussi l'ancienne orthographe d'abîme...
Dernière petite précision : les deux sont masculins.

lundi 4 mai 2020

Tache ou tâche

De l'importance de la présence, ou non, de l'accent circonflexe (l'hirondelle de l'écriture, comme l'appelait Jules Renard)...

Tache : vous en avez une en illustration de ce billet.
Tâche : le travail, la corvée.

Voici donc, pour votre plus grand plaisir, un exemple de mon cru :
Pendant le confinement, je me suis donné pour tâche d'effacer les taches de peinture que j'avais faites en repeignant mes volets.

Cerise sur le gâteau, un petit moyen mnémotechnique un peu tordu :
Par ce beau soleil, si je sors effectuer quelques tâches (travaux) dans mon jardin (sur mon balcon, au choix), je mets un CHAPEAU.