dimanche 10 novembre 2013

Tout, tout, tout, vous saurez tout (2)

Le 20 juillet dernier, je vous avais déjà servi une bonne dose de "tout", vous laissant toutefois sur votre faim en vous annonçant un deuxième article sur le sujet... Eh bien le voici. Car nous n'avons pas fait le tour de la question...

Tout autre
En tenant compte de ce que nous avons déjà vu, si tout est adverbe alors il est invariable. C'est le cas dans la phrase suivante :
Parler français correctement est une chose, l'écrire correctement est une tout autre paire de manches.
(Ici, tout autre signifie "entièrement différent")

Mais si tout est utilisé comme un déterminant indéfini, alors il s'accorde :
Toute autre chose serait superflue.
(Ici, tout autre signifie "n'importe quel autre")

Tout + à ou de
Devant les prépositions à ou de, tout s'accorde en genre, mais pas en nombre. C'eût été trop simple.
Ainsi, on écrira :
Elle est toute à son affaire. / Elles sont tout à leur affaire.
Une fête toute de strass et de lumière. / Des fêtes tout de strass et de lumière.

En outre, avec un nom de couleur, tout de est invariable :
Ces femmes étaient tout de noir vêtues.

Tout + en ou contre
Devant en ou contre, tout est invariable :
Ces femmes, tout de noir vêtues, étaient tout en larmes. Leurs filles se pressaient tout contre elles.

Bon, ce sera tout pour aujourd'hui. On ne va tout de même pas en faire toute une histoire !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire