samedi 11 mai 2013

Les abréviations

Elles n'en ont pas l'air, comme ça, mais elles suivent, elles aussi, des règles bien précises. Il serait prétentieux, voire hasardeux de ma part de vouloir être exhaustif sur ce sujet en quelques lignes. Je vous renvoie donc à un site internet très bien fait, les-abreviations.com, qui vous dira tout sur les abréviations.
Pour ma part, je vais me contenter de vous donner quelques règles, en général peu ou pas connues, sources de coquilles assez répandues...

- L'abréviation construite à partir de l'initiale d'un mot est toujours suivie d'un ".", sauf pour les unités de mesures et les points cardinaux.
Exemple : l'abréviation de "page" est "p."

- Le petit "o" de "no" est bel et bien la lettre "o" mise en exposant, et non le "°" de degré. Mais c'est tellement plus simple de taper ce "°", n'est-ce pas ?

- Les abréviations empruntées au latin s'écrivent en italique, sauf "etc" ("et cetera").
Exemple : ibid. (ibidem)

- Le point qui termine une abréviation ne dispense pas d'utiliser un autre signe de ponctuation, comme "?", "!" ou encore une virgule. En revanche, il pourra se confondre avec le point final ou les points de suspension.
Exemple : "Il faut manger plusieurs fruits par jour : pommes, poires, bananes, etc."

- Les adjectifs numéraux ordinaux (pour lesquels on voit tout et n'importe quoi) :
Premier : 1er
Premiers : 1ers
Première : 1re
Deuxième : 2e
Deuxièmes : 2es
Second : 2nd
Seconds : 2nds
Seconde : 2nde
Troisième : 3e
Etc...

- 1o est l'abréviation de "primo" et non de "premier" ! (cf. plus haut pour le "o")

- L'abréviation de "Monsieur" est M. et non Mr
Pour "Madame", on pourra utiliser indifféremment Mme ou Mme





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire