samedi 21 septembre 2013

Les gens

Hier j'ai conclu mon article d'un très familier et non moins affectueux "bonnes gens".
D'aucuns m'ont fait remarquer, discrètement, que le mot gens était masculin, et qu'en conséquence j'aurais dû écrire "bons gens", ce qui n'est pas très agréable à l'oreille et inciterait alors à dire "gens bons", ce qui n'est vraiment pas très heureux, vous en conviendrez.
Bref, je me vois donc dans l'obligation d'écrire au pied levé ce billet pour rappeler deux ou trois points sur ce fichu mot gens, dont le genre a un côté normand très prononcé.

GENS est féminin lorsqu'il est précédé d'un adjectif qualificatif épithète.
Bonnes gens, par exemple.

MAIS si l'adjectif qualificatif précédant immédiatement (cette précision est particulièrement importante) GENS se termine par un "e", et qu'il a donc la même forme au féminin et au masculin, alors GENS est masculin.
Exemple :
Quels honnêtes gens !
Vous remarquez, en passant, que le pronom relatif prend le genre de l'adjectif.

Quand GENS est précédé de plusieurs adjectifs, ceux-ci prennent le genre de celui qui précède immédiatement GENS (d'où l'importance signalée dans le paragraphe précédent).
Exemple :
Ces bons et braves gens.

Autre situation particulière, qui devrait finir de vous faire tourner en bourriques : tous les adjectifs ou pronoms placés après GENS sont masculins, MÊME si ceux placés avant sont féminins.
Exemple :
Toutes ces bonnes gens, braves et gentils.
On se retrouve donc avec les deux genres appliqués au même mot dans la même phrase. Ce qui n'est pas banal.

Et, pour terminer, le pronom TOUT, lorsqu'il est placé seul devant GENS, est toujours au masculin.
Exemple :
Tous ces gens sont bien braves, ma foi.

Alors, à la question de savoir si gens est masculin ou féminin, je vous ferai une réponse de Normand : ça dépend...

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire