mardi 6 mai 2014

Ne pas confondre : foi, foie et fois

Dans la série "pourquoi l'orthographe du français est-elle si compliquée et souvent illogique", je vous présente le trio infernal foi, foie et fois. Amis francophones et francophiles, accrochez-vous : car, ma foi, il y a des fois ou ça vous fiche les foies !
Regardons de plus près ces trois mots piégeux à souhait :
- La foi (la foi religieuse, par exemple) est un mot féminin... Mais il ne prend pas de e final. Bien.
- Le foie (le foie gras, par exemple) est un mot masculin... Mais il prend un e final ! Ah.
- Fois (Il était une fois...) est un mot féminin... Mais qui ne prend pas de e final et s'écrit toujours, en outre, avec un s. Fichtre !
Comment voulez-vous, dans ce genre de situation, vous y retrouver ?
Peut-être, justement, en gardant à l'esprit les remarques ci-dessus.
Et si, à l'issue du réveillon de Noël, vous écrivez que vous avez eu une crise de foie, cela n'aura pas tout à fait le même sens que d'affirmer que vous avez eu une crise de foi...

Ah, j'allais oublier :
Foix est une ville, pas le pluriel de foi. Et ses habitants sont les Fuxéen(ne)s. Enfin, et je conclurai opportunément mon billet là-dessus, vous connaissez forcément la comptine suivante :

Il était une fois
Une marchande de foie
Qui vendait du foie
Dans la ville de Foix

Elle se dit ma foi
C'est la première fois
Et la dernière fois
Que je vends du foie
Dans la ville de Foix

À apprendre par cœur par celles et ceux qui sont fâchés avec l'orthographe de ces homophones.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire