mardi 29 avril 2014

Ne pas confondre : flan et flanc

Il y a quelques mois déjà, je vous avais pondu un petit billet sur ban et banc.
Voici donc, dans le même genre, flan et flanc. Qui vient de dire que ça ne va pas être de la tarte ?

Comme d'habitude, on saute sur son dico préféré (réellement ou virtuellement) et on lit, pour flanc :
"Partie latérale de l'abdomen de l'homme, située entre les côtes et l'aile iliaque du bassin [...] Partie latérale de tout le corps de l'homme ou de l'animal [...] Partie latérale, côté de certaines choses [...] Côté droit ou gauche d'une formation ou d'un dispositif militaires.[...]".
Bref, vous connaissez.

Quant au flan, bande de petits gourmands, pas besoin d'en faire tout un plat. Vous connaissez aussi. Je vous ai fait, en outre, un petit billet sur la fameuse expression "en rester comme deux ronds de flan" (cliquez, c'est bon pour la culture et le taux de fréquentation du blog !).

Autre expression, "prêter le flanc" : si vous oubliez le "c", un petit malin pourrait vous répondre qu'il ne manquera pas de vous le rendre, mais que son aspect risque fort d'être nettement moins appétissant...

Ne prêtez donc pas le flanc à ce genre d'humour et ne passez plus pour un flan pour avoir confondu ces deux mots...
Soyez vigilant avec ce fichu "c" !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire